Que faire si je vois un animal en détresse ?

        • Cet animal est-il agressif ?

Si l’animal est agressif, ne vous en approchez surtout pas. Mettez-vous en sécurité et assurez-vous que personne n’est en danger. Il faudra désormais contacter les autorités. Cet animal représente un danger pour lui-même et pour les autres, et il est malheureusement très difficile de réussir à re-sociabiliser les animaux traumatisés ou sauvages.

        • Cet animal est-il blessé ?

Si l’animal est gravement blessé (inconscience, plaie ouverte, difficultés respiratoires, crises…), enveloppez-le dans une couverture en prenant soin de ne pas lui faire mal et de garder sa gueule et ses griffes éloignées, et emmenez-le chez le vétérinaire le plus proche. Il saura prendre en charge l’animal.

        • Cet animal est-il réellement en détresse ?

Si l’animal a un collier, le poil brillant, n’est pas amaigri et ne s’intéresse pas à vous, il y a de grandes chances pour que son propriétaire ne soit pas loin et le laisse sortir (à tort) sans surveillance. Vous pouvez essayer de vous assurer que l’animal n’est pas en fuite en contactant le voisinage.

        • Cet animal est-il sociable ?

Si en revanche l’animal vient vers vous et sollicite câlins, jeux ou attention, il est possible que l’animal se soit enfui et ait été perdu. Vous pouvez le récupérer et l’emmener chez un vétérinaire afin de vérifier s’il est identifié et ainsi connaître l’adresse de ses maîtres.

        • Pouvez-vous vous occuper ponctuellement de cet animal ?

Si vous pouvez prendre ponctuellement en charge l’animal et qu’il n’est pas en détresse urgente, nous vous invitons à le récupérer (en prenant les précautions de base) puis l’emmener chez le vétérinaire afin de vérifier s’il est identifié.

Si vous ne pouvez pas prendre en charge l’animal, vous pouvez contacter les associations animales en fournissant le maximum d’informations. Malheureusement, en fonction de la place disponible et des moyens de l’association, il nous arrive parfois de devoir refuser des sauvetages, bien à contrecoeur.

Pour toute information, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous renseignerons du mieux que nous le pourrons.